Bondy cherche à reprendre possession du canal, dont l'accès et l'usage lui sont cachés par un agencement urbain qui privilégie des grandes enseignes commerciales et des infrastructures routières omniprésentes. 

Ce concours européen donne l'opportunité d'imaginer l'avenir d'un quartier entier à une échelle à la fois urbaine, architecturale et paysagère.

En tenant compte des projets préexistants de Bondy et des communes voisines, le projet rend habitable des zones  où le commerce avait éloigné tout autre type d'usage.

Des logements, des bureaux, des commerces de proximité et des programmes culturel prennent place entre les grandes enseignes et en toiture de ces infrastructures que la ville veut garder.

Des circulations piétonnes sont crées en terrasse au dessus du canal, au contact de la végétation et de jardins partagés et potagers.

concour

avec B. CASPAR, architecte